Actualités
Actualités
novembre 2020

Volailles : biosécurité renforcée avec la puce RFID

C’est l’effervescence au pays du foie gras ! La filiale de GT solutions, GT Dauga, spécialisée dans le canard, est à la pointe de la biosécurité grâce à un nouveau système de puces RFID capable de suivre les caisses et les camions de volailles en permanence.

Devancer les normes

GT DaugaÉquipée d’une station de lavage dédiée, GT Dauga est déjà à la pointe des procédés de décontamination du matériel. En effet, la station « PALMICLEAN », réalisée en partenariat avec notre client LUR BERRI et sa filiale PALMITOU, est implantée sur le site de GT DAUGA à Hagetmau dans les Landes, nettoie entre 12 et 23 chargements de caisses par jour. Elle peut laver 3000 véhicules chaque année. Cette station est utilisée par GT Dauga mais aussi ouverte à des clients extérieurs. Point central du dispositif, le « cœur de lavage » désinfecte les cages une par une par immersion totale.

Pour compléter ce dispositif exigeant, la filiale a souhaité augmenter son niveau de traçabilité. Xavier Mathurel, responsable lavage et Stéphane Laporte-Fray, Responsable d’exploitation, ont mené le projet des puces RFID. Pour eux, « l’objectif avec ce système de puçage des véhicules et des caisses est d’inciter chaque acteur à être encore plus attentif, et de pouvoir faire un point précis avec nos clients sur la dégradation des caisses. Nous en avons trop qui ne reviennent pas ou sont endommagées.»

« Nous disposons d’un parc de 13000 caisses au total, complète Richard Treny, Directeur de la filiale GT Dauga. Chacune contient 4 canards gras ou 5/6 prêts à gaver. Elles peuvent servir plusieurs fois par jour, et transitent entre les gaveurs, les éleveurs et les abattoirs.

Chaque camion, chaque caisse et le portique de lavage sont donc désormais équipés d’une puce. Ce système permet de savoir exactement quand une caisse sort du site Dauga, quel a été son circuit, à quel moment elle revient, est lavée et rechargée. Le logiciel est couplé avec l’informatique embarquée du camion. Richard : « Avec cet équipement, nous allons pouvoir dire précisément à nos clients que tel jour, un camion est sorti avec 40 piles de 6 chariots, qu’il a livré X canards dans tel élevage, qu’il est revenu et lavé chez GT Dauga à telle heure, et idem pour tous les contenants. S’il manque une caisse, on pourra la localiser ou lui attribuer un statut si elle a été détruite. Les données sont stockées et serviront en cas d’incident ou de litige. S’il y a un problème sanitaire par exemple, nous pourrons dire exactement à nos clients si un camion a été en contact ou à proximité de l’élevage contaminé. C’est un atout car nous prenons de l’avance par rapport au cahier des charges établi par le CIFOG (Comité Interprofessionnel des Palmipèdes à Foie Gras). »

 Le circuit lavage/détection puces chez GT Dauga

Le camion part vide

1ère lecture : la puce détecte le camion et les lots de caisses

Chargement des canards dans un élevage

❹Le camion livre une ferme ou un abattoir

❺Puis il revient chez GT Dauga, vide. Tous les contenants sont alors lavés, avec d’un côté le châssis et de l’autre les caisses qui suivent un circuit précis pendant 45 min : prélavage/détergent chloré +eau chaude/rinçage/et désinfection par immersion totale.

❻Enfin, toutes les caisses désinfectées sont détectées à nouveau par la puce et prêtes à être utilisées de nouveau.

caisse transport volailles

Partage
Derniers articles