Actualités
Actualités
juin 2019

100 ans d’entrepreneuriat familial

L’histoire de la GT est fortement liée à un homme : Gaston Trochery. Pour fêter la première entreprise fondée en 1919 par celui qui fut à l’origine de la Générale de Traction, GT solutions et GT logistics ont réuni près de 400 personnes à Bassens le 20 juin dernier.Entreprendre après-guerre, un vrai défi

tracteur gt solutionsDès la fin de la guerre, Gaston Trochery se retire dans les Ardennes dévastées en vendant des tracteurs Fordson. Il argumente dur sur la table de la cuisine des paysans sur l’intérêt du tracteur pour ceux qui ne connaissaient que les chevaux. L’un de ses arguments étant de ne pas avoir à nourrir le tracteur quand il ne travaillait pas !

En 1924, il devient directeur d’une concession automobile à Agen, puis en 1935, il achète son premier camion, qui sera destiné à la location. En 1946, lorsque l’économie française redémarre, Gaston Trochery développe la mise à disposition de véhicules pour des clients. Ce sera la création de la Générale de Traction, la GT.

Très vite, Gaston Trochery saisit l’importance primordiale du capital humain : « Si mon personnel possède l’esprit de l’artisan, une organisation spécialisée sera imbattable, car elle sait par définition cerner au mieux tous les autres problèmes. »

Visionnaire, il conçoit l’entreprise comme un milieu vivant, une entité en mouvement perpétuel, au centre de laquelle il place avant le client. Eric Sarrat s’en souvient bien : « Lorsque je faisais une proposition commerciale ou lors d’une réunion, il me disait de remplacer le « nous » par le « vous ». S’adresser au client, toujours, et placer ses préoccupations au centre de notre discours. Il parlait déjà de service client, c’était un précurseur !»

Michel Sarrat a rappelé d’ailleurs tous les domaines dans lesquels GT a innové : 1937 : 1er contrat de location avec conducteur ; 1965, création d’un service formation ; 1970, reprise des collaborateurs chez les clients, le lease-back social ; fin des années 80, premiers accords d’intéressement, très vite suivis par la mise en place de l’épargne salariale et enfin, depuis 2012, la démarche « Grandir tous ensemble » pour réinventer l’entreprise, en favorisant l’autonomie, la responsabilisation des équipes, l’intelligence collective.

Fêter des valeurs et une continuité

 Le 20 juin, en réunissant actionnaires familiaux, partenaires, salariés en poste ou partis à la retraite, des clients, des dirigeants d’autres structures familiales régionales, des journalistes, l’entreprise a souhaité réaffirmer son histoire, profondément ancrée dans ses valeurs. « Par cet événement, il s’agissait pour nous, explique Michel Sarrat, de montrer comment nous avons pu garder le même état d’esprit, tout en tirant les leçons du passé pour avancer et nous remettre en question. »

gt solutionsLors de la cérémonie, Éric et Michel Sarrat ont d’ailleurs répondu à différentes questions. Les tops, les flops, les difficultés, les doutes… sans rien éluder, ce moment d’échanges sincères avec l’assemblée fut intense.

Ce fut, entre autres, l’occasion de réaffirmer la force d’une entreprise familiale. Michel Sarrat : « C’est un modèle qui a fait ses preuves, car nous avons une vision à long terme, tout en conservant une capacité de prise de décision rapide. Et le soutien des actionnaires familiaux est un appui précieux dans les moments difficiles. C’est un ciment, une solidité que nous souhaitons transmettre.»

Les deux dirigeants ont plusieurs fois évoqué le chemin parcouru pour adopter un management plus horizontal et participatif. Eric Sarrat : « De formation militaire, j’étais habitué à un fonctionnement hiérarchique et vertical. Mes collaborateurs, plus jeunes, m’ont amené vers une direction plus collégiale et maintenant, je suis adepte du management créatif. » Propos confirmé par Michel Sarrat : « Au fil des années, ma réussite en tant de chef d’entreprise s’est construite grâce au travail en équipe. Faire de la place aux idées de l’autre permet d’avancer plus loin. »

D’ailleurs Michel Sarrat en est convaincu, si le modèle économique va très certainement beaucoup évoluer, l’entreprise doit s’appuyer sur deux piliers pour pérenniser son activité : « l’intelligence artificielle, qui va bousculer nos métiers, notamment sur la prévention des accidents et la maintenance prédictive, et l’intelligence collective, source d’innovation. »

Les valeurs d’origine… toujours d’actualité

 Responsabilité, celles des dirigeants qui prennent des risques et savent anticiper

Respect : avancer ensemble, écouter l’autre.

Innovation : se démarquer, adopter une vision et des trajectoires différentes. Mettre l’entreprise en mouvement.

Accompagnement : accompagner le client dans sa recherche de performance, mais aussi faire émerger les talents des femmes et des hommes qui travaillent dans l’entreprise.

Bienveillance, le premier pas pour s’ouvrir à l’intelligence collective.

Agilité : une qualité essentielle qui permet d’expérimenter, de s’adapter en permanence et de trouver des solutions.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partage
Derniers articles