La vision
La vision
février 2018

4 jours de réflexion sur le métier de Chef de Groupe

chef de groupe GT locationLes 13 & 14 et 20 & 21 novembre, pour la première fois dans l’histoire de GT Location, tous les chefs de groupe de l’entreprise se sont retrouvés pour réfléchir ensemble à l’évolution de leur rôle et de leurs responsabilités. Autonomie des équipes, recrutement, gestion du temps… tous les sujets ont été abordés avec franchise et sans tabou.

Responsable d’une équipe de plusieurs conducteurs, le chef de groupe chez GT Location est la clé de voûte de l’exploitation puisqu’il assure le lien entre les équipes terrain, le client et la filiale. Avec la démarche de transformation menée par GT Location et une plus grande autonomie des équipes, le périmètre d’intervention du chef de groupe est nécessairement impacté.

« Les conventions étaient séquencées en 3 temps, explique Jean-Marc Bourgeix, animateur de ces conventions. Une première partie d’échanges et d’expression libre, une deuxième phase sur l’étude des rôles et responsabilités de chacun et enfin une intervention extérieure. »

Questions droit au but, avancées et freins

La première partie permettait déjà à chacun de faire connaissance avec ses collègues. « Entre un chef de groupe qui fait de la volaille en Bretagne et un autre qui gère le dossier Michelin dans le Sud-Ouest, les réalités sont souvent bien différentes, reconnait Matthieu Sarrat, présent aux deux premières journées. Mais cet objectif de découverte mutuelle a été atteint. Ceux qui font le même métier se sont identifiés et ont échangé des bonnes pratiques. Ce qui m’a frappé, ce sont les témoignages autour de l’autonomie des équipes, qui semblait abstraite il y a 1 an. Certains ont mis en place des éléments d’autonomie concrets avec leurs conducteurs et en parlent comme d’une évidence. »

Un agriculteur devenu spécialiste de l’aide à domicile

En fin de convention, les participants ont assisté à une intervention d’Antoine Blondel. Cet agriculteur rouennais a pris la décision d’investir, il y a 4 ans, dans une société de service d’aide à domicile avec 70 personnes et des comptes dans le rouge.

Objectif affiché : se différencier de ses concurrents en fournissant le meilleur service à ses clients. Pour cela, il a choisi un mode de management innovant et la refonte complète de l’organisation hiérarchique de l’entreprise.

Avec ses équipes, le périmètre de fonctionnement de chacun a été défini, et dans le respect de ce cadre, des besoins du client et de la réglementation, les équipes sont autonomes pour s’organiser comme elles le souhaitent. Il a même mis en place le recrutement collaboratif, inspiré par l’exemple de GT Location !

Bilan : malgré des contraintes (équipes dispersées, difficultés de recrutement), son entreprise se développe, ses comptes sont rétablis, une partie des bénéfices sont redistribués aux salariés. Cette expérience de transformation a été inspirante et questionnante pour toute l’assistance.

Pour Jean-Marc Bourgeix, le bilan est très positif : « J’espère pouvoir renouveler ce type de rencontres, afin de faire le point ensemble sur l’avancée des projets. Les retours que j’ai eus montrent que les chefs de groupe ont apprécié à la fois la rencontre avec leurs homologues, de pouvoir s’exprimer sur leur quotidien et aussi de se projeter dans le futur. »

Ces conventions Chefs de groupe suivent l’expérience déjà ancienne d’autres « groupes de pairs » dans l’entreprise, qui fonctionnent très bien : les assistantes de filiales se réunissent ainsi régulièrement, ainsi que les Directeurs de filiales et les responsables d’exploitation.

 

 

 

 

 

Partage
Derniers articles